Retour
picto vidéo

mardi 7 octobre 2014, 16h50

Arnaud de David-Beauregard [Président du CLEPA]

Economie • Interview • Vidéo

Bookmark and Share

Vidéo

Voir la vidéo sur Youtube
Arnaud de DAVID-BEAUREGARD, Vice-président des Opérations de la FIEV et Président du CLEPA (Comité de Liaison de la Construction d’Équipements et de Pièces d’Automobile), rappelle que l‘association comprend 110 adhérents, 13 associations nationales et 12 associés.
Les équipementiers, grâce aux nombreux projets menés en matière de sécurité routière, ont fortement contribué à la diminution de moitié des accidents de la route ces dernières décennies. Ils ont été force de propositions techniques pointues en matière de sécurité active et passive. À cet égard, ils réalisent 50 % de l’effort de R&D dans le domaine automobile. Leurs préoccupations de sécurité sont majeures, et ils participent donc activement à cette dynamique.
Les équipementiers, à travers l’Association européenne des équipementiers, contribuent également à la réglementation européenne dans le domaine technique, compte tenu de leur savoir-faire et de leur vision prospective. Ils participent donc activement aux évolutions de la réglementation.
Le cadre législatif européen a acté un objectif d’émissions de 95 grammes de CO2 par kilomètre pour 2025. L’association a formulé des propositions concrètes pour rendre cet objectif atteignable. Bien que les préoccupations de réduction des émissions puissent être difficiles à concrétiser dans le cadre de la synthèse du véhicule, l’Association s’inscrit en soutien de l’industrie et des constructeurs pour réaliser cet objectif.
Le CLEPA demeure également vigilant et proactif sur la question de l’accès aux informations techniques pour la réparation indépendante. L’objectif est que les dispositions légales et règlementaires en matière de liberté de distribution soient respectées, dans l’intérêt des consommateurs. Ces derniers portent en effet une attention particulière non seulement au prix, mais également à la qualité et à la sécurité des pièces. L’Association s’implique dans la construction et l’application de cette réglementation, permettant l‘utilisation de pièces d’origine et de qualité équivalente.
L’Association est également engagée dans des discussions avec des associations homologues à l’étranger, notamment aux États-Unis (MEMA) et au Japon (JAPIA). Elles ne portent cependant pas sur les accords de libre-échange, ce sujet étant essentiellement évoqué dans l’enceinte européenne, au sein de laquelle l’Association a clairement pris position en faveur d’une standardisation.
Si les équipementiers français ont tout à fait leur place dans le concert des grands acteurs de l’e-mobilité, l’ensemble de l’industrie européenne accomplit des efforts remarquables dans ce domaine.
Enfin, le CLEPA a organisé le 7 octobre le « Dinner for winners », une manifestation annuelle dont l’objectif est de montrer l’intérêt que l’Association porte à l’innovation et aux efforts de R&D, moteurs de la dynamique équipementière, en récompensant les réalisations innovantes ayant marqué l’industrie automobile.

Retour